04/12/2018 - Club Les Échos Digital : le groupe L'Oréal invité de la 3ème édition

Événements - Événements Entreprises

Pour sa troisième édition, le Club Les Échos Digital a convié Jean-Paul Agon, PDG de L'Oréal, et Lubomira Rochet, Chief Digital Officer (CDO) du groupe, à venir détailler les grands axes de la transformation digitale du numéro 1 mondial des cosmétiques.

Lors de la 3ème édition du Club Les Échos Digital, qui se tenait le 8 octobre 2018, les invités Jean-Paul Agon et Lubomira Rochet, PDG et CDO de L’Oréal, ont évoqué ensemble les étapes et grands axes de la transformation numérique du groupe. Recrutée en 2014 pour prendre en main la stratégie digitale, Lubomira Rochet intègre directement le comité exécutif, ce qui montre l’importance stratégique donnée au digital et fait d’elle la première CDO à entrer au COMEX d’une grande entreprise en Europe. « Le digital n’est pas une transformation technologique, c’est d’abord et avant tout une transformation humaine, une transformation des compétences, affirme-t-elle. »

 

L'Oréal, la « Beauty Tech Company »

Les deux dirigeants ont ensuite détaillé les 3 grands axes sur lesquels repose cette transformation digitale entamée en 2010 :

  • le e-commerce, tout d’abord. Pour Jean-Paul Agon, « le e-commerce ce n’est pas la cerise sur le gâteau, c’est le gâteau ! » ;
  • le Big Data, ensuite, qui leur permet de mettre en place un « marketing de précision » ;
  • et enfin, le marketing de contenu, allié à un marketing d’influence.

Pour le PDG de L’Oréal, le digital était dès le début une opportunité de croissance, et non pas une menace : « Le fait d’être capable de saisir cette transformation aujourd’hui nous place en position de leader du marché alors que certains de nos grands concurrents, qui avaient inventé le marketing des années 60 et 70 et qui n’ont pas su saisir cette transformation aussi rapidement que nous, sont largués aujourd’hui. La transformation digitale est donc absolument vitale. »

Mais surtout, c’est cette vision fondamentalement positive de la transformation, à tous les niveaux du groupe, qui a permis de susciter une adhésion globale. « L’Oréal c’est 30 marques, 4 divisions, 100 filiales, des milliers d’affaires. C’est parce que chaque affaire s’est emparée de la transformation digitale avec enthousiasme, comme une transformation positive, nécessaire et bénéfique, que nous avons réussi infiniment mieux que certains de nos grands concurrents restés sur le bord de la route. »

 

Le compte-rendu complet est disponible sur le site du Club Les Échos Digital

 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous autorisez l’utilisation de cookies qui nous permettront de recueillir des données statistiques afin d’améliorer votre expérience. Pour en savoir plus.