« Le Private Equity français accélère encore » - Magazine des Affaires, octobre 2018

Médias

Le Magazine des Affaires a organisé, courant octobre, sa table ronde LBO-ETI. 11 experts du secteur se sont réunis pour commenter la dynamique exceptionnelle du Private Equity français. Bertrand Falcotet, Associé Valtus, était présent.

A l’occasion de cet événement annuel, une dizaine d’experts du Private Equity ont analysé les grandes tendances du secteur et les grands enjeux qui vont impacter son dynamisme. Internationalisation, transformation digitale, innovation… De nombreuses thématiques scrutées dont le Magazine des Affaires nous livre une retranscription.

L'équation parfaite

Pour l’Associé Valtus, la principale préoccupation sur le marché du Private Equity, c’est avant tout « l’intervention opérationnelle des fonds ». « Nous voyons bien, commente-t-il, que beaucoup d’équipes sont structurées avec des Operating Partners, et c’est une bonne chose. Mais il est difficile de trouver l’équation parfaite entre l’investissement du fonds, les besoins des différentes participations et la question de la responsabilité des équipes de management. »

Avant d’insister sur l’importance du facteur humain, crucial à tous les projets d’investissement : « à certains moments cela peut
aller trop vite, il peut y avoir trop d’opportunités. Et même de très bonnes équipes peuvent se retrouver débordées en interne. C’est là qu’il est important pour le fonds d’apporter ses ressources et ses conseils. »

L'enjeu du digital

Lorsque le sujet du digital est plus particulièrement évoqué, l’Associé Valtus met en avant la nécessité d’une « transformation de l’entreprise de manière globale ». Il ajoute : « il est important, dans les équipes, d’avoir des spécialistes capables de sensibiliser le PDG au sujet, mais il faut que celui-ci le prenne en main et staffe l’entreprise en conséquence. S’il ne porte pas lui-même le sujet, ce n’est pas en recrutant un CDO que la transformation digitale de l’entreprise va réussir. »

Selon lui, la problématique du digital repose avant tout sur des facteurs humains : « les personnes ayant une forte affinité avec le sujet sont fortement courtisées, et il faut être agile et opportuniste pour sécuriser ces talents. » Attractivité, rétention des talents, formation… Les enjeux sont multiples, même aux plus hauts niveaux. D’après l’expert Valtus, « même les acteurs de notre communauté DSI, qui ont la fibre digitale, font le constat que leurs connaissances deviennent rapidement obsolètes s’ils ne se tiennent pas continuellement au courant des avancées technologiques et scientifiques, ce qui n’est pas simple pour quelqu’un qui est opérationnel à 100% dans une entreprise ou pour des dirigeants de transition qui enchaînent les missions. »

Retrouvez l’intégralité de la table ronde LBO-ETI par le Magazine des Affaires en téléchargement

 

Les autres actualités
Médias

Médias

Valtus poursuit sa forte croissance sur l'exercice 2017-2018 et engage un processus de transformation

En savoir plus

Médias

« Valtus évolue pour accompagner la transformation de ses clients » - Les Échos

En savoir plus

Médias

Valtus dans le top 150 des entreprises de l'année 2018 selon EY

En savoir plus

Médias

Valtus poursuit sa forte croissance sur l'exercice 2017-2018 et engage un processus de transformation

En savoir plus

Médias

« Valtus évolue pour accompagner la transformation de ses clients » - Les Échos

En savoir plus

Médias

Valtus dans le top 150 des entreprises de l'année 2018 selon EY

En savoir plus
Voir les autres actualités Médias
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous autorisez l’utilisation de cookies qui nous permettront de recueillir des données statistiques afin d’améliorer votre expérience. Pour en savoir plus.